Aide matérielle

Aider matériellement et financièrement les personnes âgées démunies

Les Petits Frères des Pauvres sont présents auprès des personnes âgées isolées, prioritairement les plus démunies, qu’ils accompagnent essentiellement par des visites à domicile ou en Ehpad. Mais face aux situations concrètes vécues par nos aînés souffrant de précarité, nos équipes d’action peuvent apporter des aides matérielles pour les personnes âgées. 

L’aide matérielle apportée par les Petits Frères des Pauvres

Ainsi, les Petits Frères des Pauvres peuvent apporter différentes aides pour subvenir aux besoins des personnes âgées en situation de grande précarité qu’ils accompagnent pour leur donner les moyens de se soigner, conserver leur logement, maintenir du chauffage durant les périodes hivernales, changer un appareil électroménager…
Par exemple, nos équipes d’action peuvent aider les personnes âgées durant quelques mois voire quelques années à passer un cap difficile afin de stabiliser leur situation financière, attendre le déblocage d’une aide légale (caisse des retraites, caf…), financer les surcoûts liés à une hospitalisation ou à une entrée en maison de retraite…
 
Certaines équipes de bénévoles peuvent distribuer des aides financières directement ou des denrées alimentaires aux personnes âgées les plus démunies. En 2018, 5 tonnes de denrées alimentées (colis alimentaires, portage de repas à domicile…) ont ainsi été distribuées.
 
Les aides matérielles s’adaptent aux besoins individuels des personnes âgées et sont versées au cas par cas. 

L’aide matérielle aux plus démunis : un rôle essentiel des Petits Frères des Pauvres

Pour les personnes accompagnées par l’Association, ce coup de pouce apporté par les Petits Frères des Pauvres est essentiel. En 2018, plus de 2 millions d'euros d'aides diverses ont été octroyées à des personnes en situation de détresse financière ou connaissant des difficultés momentanées :
 
  • Des aides matérielles ponctuelles quand la situation des personnes que nous accompagnons devient problématique : impossibilité de se nourrir, de payer une chambre d'hôtel, de se meubler dans un nouveau logement, de changer un appareil électronique en panne, etc.
  • Un fonds d'aide à la personne, qui permet d'assainir une situation financière difficile : attente d'un versement de pension, coût d'un Ehpad, forfait hôtelier en cas d'hospitalisation...
Des personnes âgées qui ne sont pas accompagnées par une équipe des Petits Frères des Pauvres peuvent recevoir une aide financière exceptionnelle pour les aider à faire face à une situation de détresse momentanée. C’est toujours un besoin vital qui génère ces demandes : se soigner, s’alimenter, se maintenir dans son logement, y vivre dans des conditions dignes, mais il s’agit également parfois de régulariser des situations financières devenues inextricables, rétablir des droits, d’apurer des situations d’endettement...
 
Pour continuer notre mission auprès de ces personnes âgées en situation de précarité et les aider à se nourrir correctement, à se chauffer en hiver ou encore à régler leurs soins médicaux, nous avons besoin de vous. Vous pouvez soutenir notre action en faisant un don.

Ces personnes âgées ont reçu une aide matérielle : elles témoignent 

« Quand j’ai commencé à ne plus pouvoir me chauffer car ma maigre retraite ne me permettait plus de payer mes factures, j’ai craqué et j’ai osé lui en parler. Le plus formidable, c’est que Raphaël m’a aidée, comme un ami. », témoigne Rolande, accompagnée par les Petits Frères des Pauvres et qui a pu recevoir une aide financière pour l’aider à payer quelques factures. 
 
L’Association est aussi venue en aide à El Miloud, 64 ans, pour lui permettre d’y voir plus clair dans sa situation administrative : « ça a été un long combat, beaucoup de démarches et de courriers envoyés », explique Christine, bénévole des Petits Frères des Pauvres de Clamart. Face à l’urgence, la Fraternité régionale Banlieue Ile-de-France a ensuite débloqué un fonds d’aide à la personne. Aujourd’hui, il perçoit enfin sa retraite et a pu régler ses dettes. À propos des bénévoles qui l’ont aidé, El Miloud dit sobrement : « Ils sont gentils et utiles. Ce qu’ils font, ça aide les gens ».