Témoignage

Jocelyne, bénévole : « C’est important d’apporter du bonheur aux gens »

03 septembre 2021
Portrait de Jocelyne bénévole

Jocelyne, bénévole, encourage à s'engager pour aider les personnes âgées isolées. © William Jézéquel / Petits Frères des Pauvres

Derniers témoignages
  • Alexis, 17 ans, bénévole : « Comment pouvons-nous laisser nos aînés en état de mort sociale ? »

    « Comment pouvons-nous laisser nos aînés en état de mort sociale ? »

    Lire le témoignage
  • Edith, 76 ans : « Ce n’est pas vivre ce que je vis actuellement. Ce n’est pas marrant, je ne vois personne. »

    « Ce n’est pas vivre ce que je vis actuellement. Ce n’est pas marrant, je ne vois personne.

    Lire le témoignage
  • Vincent, bénévole vacances : « Les personnes âgées sont comblées en séjour »

    « Les personnes âgées sont comblées en séjour »

    Lire le témoignage
Voir tout

Jocelyne est bénévole pour les Petits Frères des Pauvres de Loire-Chézine (44) depuis 2009. Ancienne infirmière, elle a été touchée par l’isolement des personnes âgées pendant sa carrière et souhaitait s’engager pour les aînés une fois retraitée. Aujourd’hui, elle fait tout son possible pour illuminer la vie des plus âgés. Rencontre.

En faire plus pour les personnes âgées isolées. C’est la motivation qui a conduit Jocelyne, 63 ans, à pousser la porte des Petits Frères des Pauvres il y a déjà 12 ans de cela. Ancienne infirmière, elle a souhaité s’engager auprès des aînés pour améliorer leurs vieux jours… « Tout au long de ma carrière professionnelle, j'ai été désolée de voir des personnes âgées seules dans leur lit, mais surtout mourir toutes seules. J'ai beaucoup de mal avec cette idée. Je trouve ça affreux. En tant que soignant, on faisait ce qu'on pouvait, mais on ne peut malheureusement pas non plus être tout le temps disponible. Du coup, je m'étais dit que lorsque j'arrêterai de travailler, je m'occuperais de personnes âgées. », explique-t-elle.

J'ai été désolée de voir des personnes âgées seules dans leur lit, mais surtout mourir toutes seules. 

Retraitée assez tôt, Jocelyne a pu consacrer du temps aux Petits Frères des Pauvres de Loire-Chézine (44) pour des visites régulières aux personnes âgées. Rapidement, elle est aussi devenue responsable de séjours de vacances l’été. Une mission qu’elle prend très à cœur même si la charge de travail supplémentaire est à prendre en considération : « Ça demande beaucoup de travail alors tout le monde n'a pas forcément envie de s'engager dans cette voie-là parce qu'il faut avoir du temps. De mon côté, je suis très heureuse de ce que je fais et je le fais avec plaisir. Je pense aussi que si je ne faisais plus de séjour l'été, ça me manquerait. ».

Si Jocelyne aime autant accompagner les personnes âgées en séjour, c’est parce qu’elle se rend compte à quel point ces vacances sont bénéfiques : « Les aînés sont vraiment contents d'être là. Ces vacances qu'on leur offre, c'est une véritable coupure dans leur quotidien. Comme ils sont enfermés chez eux toute l'année -parce que les personnes qu’on accompagne ne sortent pas beaucoup, n'ont pas ou peu de visites de leur famille - ces sorties représentent une vraie bouffée d'oxygène pour eux. », révèle la bénévole.

Agir pour les personnes âgées invisibilisées

Depuis qu’elle visite des aînés isolés avec notre Association, Jocelyne s’est encore davantage rendu compte de la souffrance ressentie par les plus âgés, mis au ban de la société. « Ce n'est pas très drôle de vieillir, notre société a tendance à laisser de côté, surtout quand il y a des handicaps. C'est d'autant plus difficile lorsque tu n'as plus de famille ou que ta famille ne peut pas s'occuper de toi, tu te retrouves sans personne et la vie devient encore plus compliquée. », déplore-t-elle.

Alors la pétillante bénévole encourage à s’engager, chacun à son niveau, pour lutter contre l’isolement « Si tout le monde pouvait donner un peu de son temps, on pourrait tous vivre de meilleures choses. », lance-t-elle.

C'est vraiment important d'apporter du bonheur aux gens et c'est gratifiant de se sentir utile.

Pour elle, son bénévolat aux Petits Frères des Pauvres est source de joie et d’enrichissement : « C'est vraiment important d'apporter du bonheur aux gens et c'est gratifiant de se sentir utile. »

Comme Jocelyne, plus de 13 000 bénévoles donnent de leur temps aux personnes âgées isolées accompagnées par notre Association. >> Découvrez toutes les missions proposées à nos bénévoles 

À LIRE AUSSI :

Autres témoignages