Prise de Position

Milieu rural ou urbain : contre l'isolement des personnes âgées dans les territoires

29 septembre 2019

Seuls 50 % des 60 ans et plus, résidant en zone rurale, sortent tous les jours contre 73 % dans l’agglomération parisienne. © Cristian Newman / Unsplash

Dernières prises de position
Voir tout

Où se sent-on le plus seul en France ? Est-on plus solidaire en ville ou à la campagne ? Pour leur 3e rapport, les Petits Frères des Pauvres se consacrent aux liens entre solitude, isolement des personnes âgées et territoires.

1- La situation

Depuis 3 ans, les Petits Frères des Pauvres publient un rapport sur une problématique vécue par nos aînés isolés. En 2019, il est consacré aux liens entre solitude, isolement de nos aînés et territoires (CSA Research)*.

Face à une progression de l’isolement des personnes âgées, phénomène peu mesuré et étudié par les statistiques officielles, il nous a semblé pertinent d’essayer de comprendre leurs attentes et leurs difficultés au quotidien.

Notre étude révèle que 4,6 millions de Français de 60 ans et plus ressentent de la solitude. 3,2 millions sont même en risque d'isolement relationnel, c'est-à-dire qu'ils peuvent passer des journées entières sans parler à personne. 

Où ressent-on le plus la solitude ? Deux régions sont particulièrement à risque : le Centre-Val de Loire et la Nouvelle Aquitaine. Si le ressenti de solitude n’est pas plus fréquent en milieu urbain qu’en zone rurale, il est cependant plus exacerbé dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (32 %) et dans les petites agglomérations de 2 000 à 20 000 habitants.

L'isolement n'est pas non plus provoqué par les mêmes facteurs à la campagne ou à la ville : en zone urbaine, l’isolement est aggravé par des solidarités et des relations de voisinage amoindries. En zone rurale, les solidarités sont plus fortes mais c’est le manque de services du quotidien et de transports qui renforce l’isolement.

À l'issue de ce rapport, les Petits Frères des Pauvres ont émis 15 préconisations pour adapter la lutte contre leur isolement aux territoires.

En zone rurale, les solidarités sont plus fortes mais c’est le manque de services du quotidien et de transports qui renforce l’isolement. © Steven HWG/ Unsplash

 

Ce qui ne me plaît pas ici, c’est la solitude. La solitude, c’est mortel.

Fanny, 78 ans, qui vit dans un petit village de la Creuse

2- Le film

3- Le décryptage

Nous espérons que les enseignements de ce nouveau rapport vont permettre aux nombreux acteurs qui ont envie de s’engager pour favoriser une société plus inclusive de mieux comprendre les caractéristiques qui relient isolement et territoires et de mettre en place des actions les plus en adéquation possible avec le vécu de nos aînés isolés et démunis. 

Alain Villez, Président de l’Association

>> Retrouvez le rapport intégral :

Rapport 2019 : Solitude et Isolement, quels liens avec les territoires ?

>> Téléchargez les principales parties du rapport :

Rapport isolement et territoires : les enseignements
Rapport isolement et territoires : état des lieux
Rapport isolement et territoires : les préconisations des Petits Frères des Pauvres
Etude isolement et territoires : zoom sur les régions à risque
Solitude et isolement dans les territoires : les chiffres

Dernières actualités