Plus on est âgé, moins on bénéficie des soins palliatifs en France

14 juin 2019

Les Petits Frères des Pauvres comptent plusieurs équipes de bénévoles dédiées spécifiquement à l’accompagnement des personnes malades ou en fin de vie. © Jean-Louis Courtinat

articles les plus récents
  • 23 octobre 2019
    Petits bonnets : c’est parti pour l’édition 2020 !
    Lire l'actualité
  • 14 octobre 2019
    6 formes de générosité que vous ne soupçonnez (peut-être) pas
    Lire l'actualité
  • 10 octobre 2019
    8 raisons de devenir bénévole pour visiter des malades en soins palliatifs
    Lire l'actualité
Voir tout

À l’occasion du congrès de la SFAP (Société Française d'Accompagnement et de soins Palliatifs), les Petits Frères des Pauvres rappellent l’importance de l’accès aux soins palliatifs pour tous, notamment les personnes âgées qui en sont parfois exclues.

L’accès aux soins palliatifs pour tous. Du 13 au 15 juin 2019, les Petits Frères des Pauvres participent au congrès de la SFAP (Société Française d'Accompagnement et de soins Palliatifs). Une vingtaine de bénévoles et de salariés des Petits Frères des Pauvres de toute la France y sont présents pour échanger et y faire entendre notre voix. 

Pour les Petits Frères des Pauvres, cette participation est une réaffirmation de notre volonté de défendre l’accès aux soins palliatifs pour tous, notamment les personnes âgées qui en sont parfois exclues. 

Le stand des Petits Frères des Pauvres au congrès SFAP. © Petits Frères des Pauvres

Les soins palliatifs, c’est quoi ?

Les soins palliatifs consistent à assurer la meilleure qualité de vie possible (soulagement des douleurs physiques, psychologiques et autres symptômes…) à une personne atteinte d’une maladie grave et évolutive et dont le pronostic vital est engagé. 

Les personnes âgées exclues des soins palliatifs ?

Bien que l’accès aux soins palliatifs à l’hôpital, en institution ou à domicile soit une obligation légale, il arrive que certains n’en bénéficient pas. Le nombre de lits dédiés aux soins palliatifs dans les hôpitaux n’est pas suffisant et très variable d’une région à une autre. De plus, une étude réalisée en 2013 par Santé publique France montrait que seules 29 % des personnes décédées en 2013 ont été hospitalisées en soins palliatifs l’année précédant leur mortL’étude révélait également que l’accès aux soins palliatifs est inégal en fonction des âges : seuls 13 % pour les plus de 95 ans et 39 % des 65-74 ans y avaient accès.

Accompagner au-delà de la maladie

Les personnes âgées en fin de vie, d'autant plus si elles sont en situation d'isolement, peuvent ressentir le besoin de donner un sens à ce qu'elles vivent, de relire leur vie et parfois de transmettre. 

Depuis 30 ans, les Petits Frères des Pauvres comptent plusieurs équipes de bénévoles dédiées spécifiquement à l’accompagnement des personnes malades ou en fin de vie, pour entourer les personnes en fin de vie et leur permettre de vivre cette période dans la dignité.

Brigitte, bénévole chez les Petits Frères des Pauvres auprès de personnes gravement malades, témoigne : « Dans l’après coup, j’ai pris conscience que je l’avais accompagné en tant que personne. Des liens s’étaient créés et même s’il ne pouvait plus parler, j’étais là pour lui, au-delà de sa maladie ».
 >> Lire son témoignage complet 

En savoir plus :

Dans la même catégorie