Pendant la canicule, la meilleure réponse reste le lien social

01 juillet 2019

Les Petits Frères des Pauvres, mobilisés pendant la canicule pour veiller sur les personnes âgées isolées. © Jean-Louis Courtinat

articles les plus récents
  • 18 juillet 2019
    Retraite : ce que la réforme va changer pour les personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 17 juillet 2019
    Près de 10 tatouages recouvrent le corps de cette nonagénaire amie des animaux
    Lire l'actualité
  • 15 juillet 2019
    Les meilleurs souvenirs de vacances des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

L’entourage, meilleure prévention lors d’une canicule ? Les Petits Frères des Pauvres invitent à une plus grande vigilance citoyenne des personnes âgées et accentuent leurs actions auprès de nos aînés isolés.

Avec plus de 15 000 morts l’été 2003, l’inquiétude est toujours vive lorsque survient un nouvel épisode caniculaire. Le risque est grand pour de nombreuses personnes âgées, d’autant plus si elles sont isolées et n’ont personne pour s’inquiéter d’elles.

Canicule : une vigilance citoyenne

Pour éviter de nouveaux drames cet été, François-Xavier Turbet Delof, Directeur adjoint Développement-Qualité des établissements des Petits Frères des Pauvres, souligne l’importance du lien social : « Nous savons que la meilleure prévention contre les risques en cas de canicule reste la présence d’un entourage ».

En vous assurant de la santé de nos aînés, en leur distillant les bons gestes, vous sauvez des vies…
François-Xavier Turbet Delof recommande « il faut que les familles soient davantage proactives, dans une démarche de vigilance. Il s’agit de prendre régulièrement des nouvelles de nos proches fragiles lors d’un épisode de chaleur, et d’alerter les voisins ou les pompiers en cas d’absence de réponse ».

Pour tous ceux qui sont isolés et n’ont personne sur qui compter, les Petits Frères des Pauvres restent présents et vigilants. 

Bénévoles, gardiens des personnes âgées

Dans le cadre du « plan canicule » des pouvoirs publics auquel sont associés les Petits Frères des Pauvres, toutes les équipes de bénévoles sont mobilisées pour veiller sur les personnes âgées isolées accompagnées, en ville comme en milieu rural.

Un recensement des personnes fragiles (en partenariat avec les mairies et les Centres Communaux d’Action Sociale) est mené en amont de la période estivale. 
Durant l’épisode caniculaire, les équipes vont appeler tous les jours les personnes âgées pour s’assurer de leur santé. Si la personne est bien chez elle, les règles à suivre en cas de fortes chaleurs lui sont rappelées. En cas de non-réponse dans les heures qui viennent, un bénévole se déplace au domicile et en cas de besoin, les pompiers sont contactés.

Grâce à la mobilisation et à la vigilance sans relâche des équipes des Petits Frères des Pauvres, nos aînés isolés accompagnés ne sont pas seuls face à la canicule

Dans la même catégorie