Lutter contre l’exclusion numérique des personnes âgées par le jeu

08 juillet 2019

Des outils ludiques pour lutter contre l'isolement numérique des personnes âgées. © Jean-Louis Courtinat

articles les plus récents
  • 17 juillet 2019
    Près de 10 tatouages recouvrent le corps de cette nonagénaire amie des animaux
    Lire l'actualité
  • 15 juillet 2019
    Les meilleurs souvenirs de vacances des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 12 juillet 2019
    6 records qui vont vous faire changer de regard sur la vieillesse
    Lire l'actualité
Voir tout

Après avoir révélé dans une étude que 4 millions de personnes âgées de plus de 60 ans sont en situation d’exclusion numérique, les Petits Frères des Pauvres encouragent diverses initiatives ludiques pour permettre à nos aînés de se lancer ! C’est le cas notamment à Marseille ou encore en Alsace.

Aujourd’hui en France, 4 millions de personnes âgées de 60 ans et plus n’utilisent jamais Internet, soit 27 % de cette tranche d’âge (étude Petits Frères des Pauvres / Institut CSA, septembre 2018). Cette enquête montre aussi qu’au-delà du manque de maîtrise, le manque d’intérêt était un frein majeur pour les 60 ans et plus qui n’utilisaient pas Internet. Pour les Petits Frères des Pauvres, il est donc important de ne pas résumer l’usage numérique à l’accès aux droits et d’associer Internet au plaisir de l’utiliser.

Les Petits Frères des Pauvres ont donc lancé plusieurs projets ludiques et pédagogiques pour initier les personnes âgées au numérique.

Une fresque connectée à Marseille

De grandes peintures murales orneront des murs de l’enceinte du Manier avec un QR code, comme ici pour la commune du Revest-les-Eaux (83). © Studio 832

Au sein du Manier, maison d’accueil à la journée des personnes accompagnées par les équipes de Marseille (13), il a été prévu un parcours ludique pour faire découvrir le bâtiment et le jardin sous un autre jour… De grandes peintures murales orneront des murs de l’enceinte du Manier avec un QR code qui permettra de se connecter à un quiz sur l’Association et sur la maison, le jardin et l’histoire du lieu. Des tablettes seront à disposition des visiteurs et notamment des personnes accompagnées par les équipes marseillaises. 

« Reconnecter nos aînés au numérique de façon ludique, une tablette dans la main, avec un bénévole ou des intervenants de l’atelier informatique, et de belles fresques à admirer le long d’un parcours dans l’enceinte arborée du Manier, sans compter le côté amusant de se connecter au numérique via un QR code à scanner et instructif du quizz, c’est du jamais vu ! », se réjouit Julie Gruhier, chargée de communication des Petits Frères des Pauvres en Méditerranée.

« Ce projet est une passerelle entre jeunes et plus vieux. Si certaines personnes âgées ont peur du numérique, l’idée est justement de leur proposer une approche plus fun et ludique », expliquent Maxime Lubrano et Nicolas Estellin, de l’agence Studio 832, qui ont conçu le projet.

Des permanences connectées dans le Bas-Rhin

Au sein des équipes de Haguenau (67) et de la Vallée de la Bruche (67), les bénévoles ont institué des ateliers pour apprendre aux personnes âgées à se servir des outils numériques (tablette, smartphone…). Ils ont également instauré des « permanences connectées » pour répondre à des demandes plus individuelles. Ces permanences, ouvertes régulièrement, permettent aux personnes accompagnées par les Petits Frères des Pauvres mais aussi à d’autres personnes âgées de s’initier au numérique grâce à un bénévole formé. Cet aidant numérique les soutient de façon personnalisée pour faire une démarche en ligne, rechercher une recette de cuisine sur Internet ou encore jouer à des jeux en ligne. « Ces initiatives favorisent le maintien de l’autonomie et luttent contre l’exclusion numérique des personnes âgées », résume Coralie Lavenu, coordinatrice de développement social en Alsace.

Le dispositif est désormais étendu à la ville de Strasbourg depuis le 1er trimestre 2019.

Dans la même catégorie