Les secrets de longévité des supercentenaires dans le monde

25 avril 2022
Secrets de longévité des centenaires

La Japonaise Kane Tanaka, doyenne de l'humanité jusqu'en avril 2022, était friande de chocolats... © Reuters/ Flickr.fr

articles les plus récents
  • 24 mai 2022
    Quiz : que savez-vous vraiment sur l’âgisme ?
    Lire l'actualité
  • 23 mai 2022
    À Marseille, ce lieu de vie intergénérationnel offre une nouvelle vie aux aînés isolés
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2022
    À 72 ans, elle réalise son rêve de rencontrer son idole, le célèbre violoniste Nemanja Radulovic
    Lire l'actualité
Voir tout

À 118, 119 ou 122 ans, ces supercentenaires ont battu des records de longévité. Mais quelles sont leurs recettes ? La nouvelle doyenne de l’humanité, Sœur André, ou encore la détentrice du record du longévité dans le monde confient leurs secrets.

Sœur André, 118 ans : partager un grand amour

Dans sa maison de retraite du sud de la France, Sœur André se présente toujours dans ses habits de religieuse. Le programme est bien établi : « À 7h00, on me lève, on me met à table. », explique-t-elle à l’AFP (14/02/2022). Puis on l’emmène à la chapelle où Lucile Randon, devenue Sœur André à plus de 40 ans, ne manque jamais l’office du matin. Sœur André n’a pas de problème de santé hormis une raideur musculaire et articulaire liée à son immobilité et a très peu de traitements quotidiens ce qui est sans doute « un de ses secrets de longévité », rapporte son médecin Geneviève Haggai-Driguez.

Elle a survécu facilement au Covid-19 qui l’a juste un peu fatiguée. « Elle passe au travers de tout », « reprend le dessus de façon absolument incroyable », et « quand on échange avec elle, elle dit : ‘oh, de toutes les manières, j’ai connu la grippe espagnole' ».

Cela dit, Sœur André tient à préciser que le plus important dans la vie, c’est de « partager un grand amour et de ne pas transiger sur ses besoins ».

À 118 ans, Soeur André succède à la Japonnaise Kane Tanaka, qui s'est éteinte le 19 avril 2022 à 119 ans, et devient ainsi la doyenne de l'humanité.

Hermine Saubion, 110 ans : pas trop d’hommes et quelques panachés…

Dans la chaleur du sud de la France, vit aussi Hermine Saubion, 110 ans. Hébergée dans un Ehpad, où elle apprécie la vie en communauté, elle n'a aucun problème de santé mais des incapacités physiques et une surdité lourde qui a tendance à l'isoler. Qu’à cela ne tienne, cette Marseillaise qui n’a connu qu’un grand amour dans sa vie avant de se consacrer à sa mère veuve, n’a rien perdu de sa verve. « C'est vieux, c'est pas jeune, je tiens le coup », répond-t-elle à l’AFP (14/02/2022) lorsqu’on lui rappelle son âge. Elle tient aussi à sa coquetterie : Hermine exige de jolies coiffures comme ses deux petits chignons, « les cornes du diable », plaisante-t-elle.

Selon La Provence (17/07/2021), elle aurait confié à Elisa, une soignante, le secret de sa longévité : « Pas trop d'hommes mais beaucoup de panachés ».

Kane Tanaka, 119 ans : les jeux et le chocolat

La Japonaise a détenu le titre de doyenne de l’humanité jusqu’à son décès le 19 avril 2022, à l’âge de 119 ans. Selon l’agence de presse Kyodo News, Kane Tanaka avait une petite routine bien rodée : elle se réveillait tous les jours à six heures du matin. Au cours de la matinée, elle jouait à des jeux de société et aimait étudier les mathématiques. Elle adorait aussi résoudre des énigmes numériques…

Lorsqu’elle a remporté le titre de la personne la plus âgée du Japon, Kane Tanaka a fêté cette nouvelle avec une bouteille de coca. Il se murmurait qu’elle ne jurait que par les boissons gazeuses et le chocolat…

Jiroemon Kimura, 116 ans : manger léger

Décédé en 2018 à 116 ans, ce Japonais qui vivait à Kyotango au Japon, plus connu sous le nom de « village des centenaires » a été postier durant 40 ans avant de devenir agriculteur jusqu’à ses 90 ans. Très entouré par sa famille, il laisse une longue descendance de 7 enfants, 14 petits-enfants, 25 arrière-petits-enfants et 14 arrière-arrière-petits-enfants.

Quant à son secret de longévité, Jiroemon Kimura répondait habituellement qu'il ne fumait pas, buvait peu, se levait tôt et ne remplissait jamais son estomac. « Manger léger et vivre longtemps » est un précepte japonais, aimait-il rappeler.

Saturnino de la Fuente García, 112 ans : le moral au beau fixe

Secrets de longévité des centenaires

Saturnino de la Fuente García est un centenaire espagnol qui était très entouré par sa famille. © Guinness World Records

Décédé en janvier 2022 à l’âge de 112 ans, Saturnino de la Fuente García est un centenaire espagnol papa de 8 enfants. Il estimait que sa longévité était liée à sa constante bonne humeur : il essayait de toujours voir les choses du bon côté, se mettait rarement en colère et gardait le sourire quoiqu’il arrive !

Jeanne Calment, 122 ans : le porto

Décédée en août 1997, la doyenne des Français, Jeanne Calment, détient encore le record de longévité avec 122 ans au compteur. Son secret ? Un verre de porto au menu tous les jours, accompagné de deux cigarillos…

Elizabeth Sullivan, 106 ans : trois verres de soda par jour

Les sodas, mauvais pour la santé ? Pendant plus de 40 ans, l’américaine Elizabeth Sullivan, 106 ans, en a fait son allié longévité. Jusqu’à son décès en 2017, elle buvait trois canettes de Dr Pepper, un soda au goût de fruits rouges, dès le petit-déjeuner. Elle ironisait même sur les recommandations des médecins à la chaîne CBS Dallas Fort Worth en 2015… « Chaque année les médecins me disent que cela va me tuer, mais eux meurent et je suis toujours en vie. Donc il doit y avoir une erreur quelque part ».

 

 

À LIRE AUSSI :

Dans la même catégorie