« De son Vivant » : pourquoi les Petits Frères des Pauvres soutiennent ce film sur la fin de vie

22 novembre 2021
Film De Son Vivant : les Petits Frères des Pauvres partenaires du film

Un film émouvant sur la fin de vie, soutenu par notre Association. © Film De Son Vivant

articles les plus récents
  • 03 décembre 2021
    Ils se sont engagés pour briser l’isolement des aînés : 6 bénévoles témoignent
    Lire l'actualité
  • 02 décembre 2021
    Prime de Noël 2021, chèque énergie… : le point sur toutes ces aides apportées en fin d’année
    Lire l'actualité
  • 30 novembre 2021
    Noël : les Petits Frères des Pauvres repartent en campagne contre l’isolement des aînés
    Lire l'actualité
Voir tout

Le 24 novembre 2021 sortira en salles « De son Vivant » porté par Benoît Magimel et Catherine Deneuve. Ce film de la réalisatrice Emmanuelle Bercot aborde avec délicatesse l’accompagnement dans la fin de vie, la communication des sentiments avec ses proches et enfin la préparation en sérénité de son départ.

« Un homme condamné trop jeune par la maladie. La souffrance d’une mère face à l’inacceptable. Le dévouement d’un médecin et d’une infirmière pour les accompagner sur l’impossible chemin. Une année, quatre saisons, pour « danser » avec la maladie, l’apprivoiser, et comprendre ce que ça signifie : mourir de son vivant. », voilà pour l’histoire du film qui sera en salles de cinéma le 24 novembre 2021.
 
Catherine Deneuve, Benoît Magimel et le Dr Sara (dans son propre rôle) sont au cœur de ce drame. Mais ce qui s’y joue, ce sont des thèmes forts : l’accompagnement dans la fin de vie, la communication des émotions avec les proches, et enfin, comment mourir en paix.
 
Un film lumineux et sensible qui… donne envie de vivre ! « Je voulais qu’on sorte du film, et par bonheur plusieurs personnes l’ont vécu ainsi, avec une envie de vivre encore plus grande, que ce film, qui parle de la mort, soit un hymne à la vie. », explique Emmanuelle Bercot.

Vivre pleinement sa vie jusqu’au bout : un principe des Petits Frères des Pauvres

Les Petits Frères des Pauvres ont choisi d’être partenaires du film « De son Vivant » car il montre l’accompagnement d’une période de la vie d’un homme pendant laquelle sont vécus des valeurs et des principes que notre Association incarne depuis 1946 par la présence des bénévoles auprès des personnes âgées isolées.
De plus, il illustre pleinement la culture du soin palliatif. Le personnage principal, malade, est écouté et pris en considération dans toutes les dimensions de sa personnalité, de sa vie, de son quotidien, de ses désirs de même que son entourage.
 
L’Association engage les bénévoles dans leurs accompagnements à maintenir le lien social indispensable au bien-être et à la sérénité des personnes âgées pour leur permettre de vivre pleinement leur vie jusqu’au bout.
« De son Vivant » souligne l’importance de la présence auprès d’une personne en fin de vie, illustrée par tous les acteurs du film, à l’instar de celle que proposent les bénévoles, notamment ceux qui accompagnent des personnes âgées malades et en fin de vie.
 
Le message principal du film, qui est aussi celui des Petits Frères des Pauvres, est de montrer l’intensité de la vie… jusqu’au bout.
 
Comme l’indiquent les Petits Frères des Pauvres dans leur ouvrage « 100 mots contre l’isolement de nos aînés », paru aux éditions Fauves (03/06/2021), au sein de la définition « Fin de la vie » : « Trop souvent une personne en fin de vie est connue comme « en fin », avant d’être reconnue comme une personne en vie jusqu’à la fin. [….] Nous œuvrons pour rendre les conditions de la vie les plus dignes possibles jusqu’à la fin, en portant une attention particulière à mettre de la vie dans ce dernier moment de vie. ».

 

Affiche du film De Son Vivant
 

 

À LIRE AUSSI :

Dans la même catégorie