80 ans, 80 jours pour changer le regard sur les personnes âgées

23 juin 2022
Régis : un défi de marche en 80 jours pour ses 80 ans

Régis veut changer le regard sur la vieillesse avec un défi de taille ! © Petits Frères des Pauvres de Nevers

articles les plus récents
  • 30 juin 2022
    3 personnes âgées ont vécu un moment exceptionnel à cette avant-première au cinéma
    Lire l'actualité
  • 23 juin 2022
    Cette aide que la majorité des personnes âgées ne réclament pas
    Lire l'actualité
  • 16 juin 2022
    Au-delà du débat sur l’euthanasie, le souhait des aînés de mourir entourés
    Lire l'actualité
Voir tout

Pour fêter ses 80 ans, Régis de Pompignan, bénévole et membre du Conseil d’administration des Petits Frères des Pauvres, s’est lancé un défi de taille : un périple de 80 jours à travers la France afin de sensibiliser sur le fléau de l’isolement de nos aînés et changer le regard sur la vieillesse.

80 ans, 80 jours sur la route. Il y a quelques mois, Régis de Pompignan, bénévole et membre du Conseil d’administration des Petits Frères des Pauvres a décidé de se lancer dans un projet d’envergure, en s’inspirant du livre de Sylvain Tesson, « Les Chemins noirs ». 

Objectif : partir de Nîmes le 28 avril et rallier Brest le 12 juillet, le jour de son anniversaire. Le tout en 80 jours. 

Il compte ainsi montrer qu’« à cet âge, on peut encore entreprendre, avoir des rêves, des projets, même s’ils sont petits ou un peu fous. »

Ce défi, il en fait aussi un message aux jeunes pour les faire changer de regard sur la vieillesse : « vous voyez, ce sont des gens pleins de richesses, de ressources », explique-t-il à Midi Libre (21/04/2022).

Avant de se lancer, le bénévole s’est préparé : « J'ai commencé à m'entraîner entre septembre et octobre. Je marchais 1 h 30 avec un sac de 10 kg et des bâtons de marche, en m'efforçant d'aller vite. », confie-t-il à L’éveil de la Haute-Loire (12/05/2022).

Un défi qui change le regard sur la vieillesse 

Régis : un défi de marche en 80 jours pour ses 80 ans

Sur la route, Régis rencontre les équipes de bénévoles et de personnes accompagnées des Petits Frères des Pauvres. © Petits Frères des Pauvres de Nevers

Au cours de ses 80 étapes le long des 1400 km, Régis rencontre à certaines occasions les équipes de bénévoles des Petits Frères des Pauvres et les personnes accompagnées des 4 régions qu’il traverse. Des moments chaleureux de rencontres et d’échanges : « Mon équipe et moi avons eu beaucoup de plaisir à organiser la venue d’un homme aussi courageux. C’est une très belle expérience. Toutes les personnes accompagnées étaient très heureuses de quitter leur domicile pour se retrouver et d’avoir une conversation avec Régis », décrit Christiane, responsable de l’équipe de Nevers (58).

En chemin, Régis aura aussi souvent été accosté par des passants soutenant sa démarche alors qu’il porte une affiche « 80 ans, 80 jours ». Il est aussi régulièrement interviewé par les médias qui lui laissent une tribune pour affirmer haut et fort que « la personne âgée, ce n’est pas forcément quelqu'un de vulnérable, fragile, dépendant ni couteux. La vieillesse, ça peut être aussi une accumulation d'expériences, de connaissances. »

Son arrivée prochaine à Brest est très attendue de tous. En tout cas, le bénévole en est convaincu, si son objectif de rendre visible le fléau de l’isolement des personnes âgées est en partie rempli, il aura aussi retiré bien plus du voyage : « je pense qu’enfin j’aurai un peu mûri », sourit-il.

 

 

À LIRE AUSSI :

Dans la même catégorie