7 signes qui montrent que vous aussi, vous faites (parfois) de l’âgisme…

16 mars 2022
7 signes que vous faites de l'agisme

L’âgisme, c’est faire une discrimination fondée sur l’âge. © Bencemor / Shutterstock.com

articles les plus récents
  • 12 août 2022
    Ces 6 jeunes nous racontent pourquoi ils se sont engagés auprès des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 10 août 2022
    Fans de sports extrêmes, ces personnes âgées vont vous étonner
    Lire l'actualité
  • 04 août 2022
    Les vacances, c’est bon pour le moral (des personnes âgées et des autres) !
    Lire l'actualité
Voir tout

Pendant la crise sanitaire, de nombreux messages révoltants discriminant les personnes âgées ont été entendus. Mais l’âgisme peut revêtir bien d’autres formes… Que vous en soyez conscients ou non, vous avez peut-être vous aussi opté pour un comportement différent avec un aîné. Les Petits Frères des Pauvres vous éclairent.

L’âgisme, c’est faire une discrimination fondée sur l’âge. Et selon un rapport des Nations Unies (mars 2021), une personne sur deux dans le monde aurait des attitudes âgistes ! Cela concerne les personnes âgées mais aussi les jeunes…

On l’a vu pendant la crise sanitaire, les personnes âgées ont été particulièrement attaquées et discriminées en raison de leur âge. « Laissez rentrer ce virus dans les maisons de retraite, comme ça pas besoin de réforme ! Ça tue que les vieux ! », « On sentira même pas la différence, des personnes âgées meurent tous les jours… Une de plus, une de moins ! » Toutes ces phrases issues des réseaux sociaux sont souvent revenues dans le débat public.

Pendant la pandémie, l’âgisme s’est nettement aggravé et l’OMS, dans son rapport, note que « dans certains cas, l’âge a été utilisé comme seul critère pour déterminer l’accès aux soins médicaux et aux traitements d’importance vitale et justifier l’isolement physique. »
 
Mais si l’âgisme peut se manifester de façon hostile voire carrément violente, il peut aussi être plus pernicieux et se présenter sous forme de prétendue « bienveillance ». Sous prétexte de vouloir les protéger ou en raison d’une prétendue vulnérabilité, les personnes vont adopter des comportements prescripteurs qu’ils exprimeront par de la pitié et de la sympathie pour les aînés. Cela prendra alors l’aspect d’un âgisme bienveillant ou compassionnel.

Des conséquences graves sur les personnes âgées

Dans son étude, l’OMS constate que « l’âgisme s’insinue dans de nombreuses institutions et secteurs de la société, notamment dans les secteurs de la santé et des services sociaux, sur le lieu de travail, dans les médias et dans le système juridique. Le rationnement des soins de santé sur des critères exclusifs d’âge est par exemple très répandu. »
 
Pour les personnes âgées, les conséquences sont graves : moral en berne, solitude et moins bonne santé physique et mentale.
 
Pour les Petits Frères des Pauvres, dans notre livre « 100 mots contre l’isolement de nos aînés » (éditions Fauves, 3 juin 2021) « tous ces constats doivent nous inviter à mener une vraie réflexion collective sur la place des personnes âgées dans notre société, leur rôle et l’impérative nécessité de favoriser leur inclusion, quels que soient leur âge et leurs fragilités ».

7 attitudes qui montrent que vous aussi, vous avez des attitudes âgistes

  1. Vous avez tendance à materner les personnes âgées et à les surprotéger : « à votre âge, vous ne devriez pas sortir », « ne faites pas ceci ma petite dame »…
  2. Vous êtes convaincus qu’on devrait retirer le permis de conduire aux personnes âgées
  3. Pour vous, c’est sûr, les aînés n’ont plus de vie intime et sexuelle…
  4. Vous pensez que les personnes âgées ne devraient pas faire leurs courses aux heures de pointe
  5. Il vous arrive de prendre des décisions à la place de vos parents, beaux-parents… alors qu’ils pourraient très bien le faire eux-mêmes
  6. Vous pensez qu’après 60 ans, on ne peut plus vraiment accomplir de projet (sport, voyages, activité créative…)
  7. Pour vous, vieillesse = maladie, dépendance, déclin…
 
Et vous, quelles sont les réflexions âgistes que vous avez déjà entendues ou peut-être subies ? Partagez sur nos réseaux sociaux…
 

Dans la même catégorie