« Ils ont fait tant d'efforts pour moi »

| les petits frères des Pauvres | 02 Dec 2018


À 65 ans, Simone fait une très mauvaise chute en se levant la nuit. Sa hanche est cassée, elle doit être opérée. « Quand je me suis réveillée, j’ai compris que je ne marcherais plus jamais toute seule. Sans mon déambulateur, je tombe, j’ai perdu le sens de l’équilibre. ».

Simone éprouve alors une immense honte à se sentir diminuée physiquement. Et lorsque les petits frères des Pauvres viennent sonner à sa porte, en lui proposant de l’emmener se promener avec un fauteuil roulant, elle refuse. « Ils ont insisté, “Madame, il faut sortir”… Alors au bout de plusieurs visites, j’ai fini par accepter. Et lorsqu’ils m’ont invitée à participer au repas de Noël, j’ai dit d’accord : ils avaient fait tant d’efforts pour moi ! ».

L’année suivante, Noël a lieu à bord d’une péniche sur la Seine. « Maintenant, j’aime énormément ces sorties, ça me fait plaisir de voir tout ce monde. Il y a des bénévoles que j’aime énormément, je tiens à les féliciter tous ! Je souhaiterais que l’on reconnaisse leur mérite : nous ne sommes pas faciles tous les jours, ils doivent supporter notre caractère… Si je ne les avais pas connus, je ne serais pas là en train de raconter ma vie, je me serais laissée aller. » 

Simone, progressivement oubliée par les siens (hormis son fils) a désormais incontestablement retrouvé une famille. Et déjà, elle attend Noël avec impatience.